Innovation, design & entrepreneuriat social

On appelle innovation un changement qui devrait toujours viser à plus de dignité pour les gens, la préservation de l'environnement et un développement économique durable

C’est mon travail : je suis un innovateur et un (co) entrepreneur [responsive]

Innovation, design & entrepreneuriat social

On appelle innovation un changement qui devrait toujours viser à plus de dignité pour les gens, la préservation de l'environnement et un développement économique durable

C’est mon travail : je suis un innovateur et un (co) entrepreneur [responsive]

Au coeur des dynamiques collectives, j'ai créé et dirigé des associations, des coopératives, des entreprises.

Aujourd’hui, j’interviens en conception, en gestion et en développement de projets dans l’économie sociale ou auprès d’initiatives solidaires.

J’aide les gens à concevoir et à mettre en oeuvre leur stratégie pour développer leurs activités.

Je coordonne des équipes de design social auprès d’organisations qui ont besoin d’innover.

  • Centre national de la chanson, des variétés et du jazz

    Membre désigné par le Ministère de la Culture, je siège depuis mars 2019 dans la commission n°1 d’attribution des aides du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV).

    Le CNV est chargé de percevoir en France une taxe fiscale prélevée sur chaque billet de spectacle de variétés et de concert de musiques actuelles. Ces sommes (32M€ en 2017) sont en très grande partie redistribuées sous forme d’aides auprès des professionnels de la chanson, des variétés et du jazz.

    La commission n°1 “Économie des entreprises” est chargée d’étudier les demandes d’aides pour le soutien d’entreprises du secteur en difficulté et pour le soutien au développement.

    Le programme « Soutien aux entreprises » est réservé aux entreprises de spectacles confrontées à des difficultés conjoncturelles ou structurelles susceptibles de mettre leur activité, voire leur existence en péril.

    Le programme « Soutien au développement des entreprises » est réservé aux entreprises de spectacles nécéssitant un soutien dans la prise de risque liée à leur développement. Le nouveau projet de la structure doit favoriser la structuration, la professionnalisation, l’acquisition de nouvelles compétences, le développement de l’emploi, la transition vers les nouveaux usages numériques, etc.

    En 2017, cette commission a alloué 1 million d’euros à 33 structures différentes.

    Le site internet du CNV

    D'autres actions pour lier culture & économie sociale et solidaire

  • Plateau Circulaire

    Ce contenu sera bientôt en ligne. Revenez sous peu !
  • Culture & Coopération

    J’ai co-fondé et dirigé de 2010 à 2016 le pôle territorial de coopération économique Culture & Coopération à Saint-Etienne.

    Cette association a été créée pour renforcer les mutualisations et les coopérations entre une dizaine d’organisations majoritairement culturelles & artistiques de la métropole stéphanoise.

    Durant ces 6 années, nous avons bâti et fait vivre différents projets : un groupement d’employeurs sur les métiers de gestion comptable et de gestion sociale, un évènement annuel pour célébrer nos collaborations (les Guinguettes de Manufacture) et aller à la rencontre des habitants, des actions de recherche et d’innovation communes, etc.

    J’ai ainsi eu le possibilité de faire grandir ce projet en réunissant une équipe salariée de près de 10 personnes. Notre baseline : “Expérimenter le collectif”.

    En prenant le plus souvent possible le temps de partager les expériences et les réflexions à l’échelle nationale, comme par exemple en 2012 lorsque Culture & Coopération organisa avec tous ses membres et de nombreux partenaires institutionnels les Rencontres Nationales Culture & Développement territorial : construire les coopérations.

    Dès 2011, nous nous sommes identifiés à la dynamique naissante des pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) et nous avons participé à l’émergence de ce concept.

    Un pôle territorial de coopération économmique

    Les PTCE sont nés au sein de l’économie sociale et solidaire dans une démarche portée par le think-tank le Labo-ESS , associant différents réseaux de l’ESS (CnCres, Coorace, Rtes, …).

    À l’image des clusters ou des pôles de compétitivité, les PTCE sont constitués par un ensemble d’acteurs de terrain qui s’associent autour d’un projet économique commun pour favoriser le développement territorial local.

    Membre du comité de pilotage national de la démarche, j’ai également suivi de très près le plaidoyer national pour le développement des pôles jusqu’à leur inscription dans la loi Hamon de juillet 2014 en faveur du développement de l’économie sociale et solidaire, ainsi que le lancement d’appels à projet inter-ministériels dont Culture & Coopération a été lauréat.

    Un dispositif d’innovation collaborative “maison”

    Dès la création du pôle, nous avons intégré les compétences d’un designer stéphanois, Jean-Sébastien Poncet , pour accompagner nos démarches de recherche, d’innovation et de développement.

    Ensemble, nous avons construit la colonne vertébrale de Culture & Coopération, une démarche appelée “F.U.S.E.” (formes, usages, scénarios, expérimentations) : l’enjeu était de trouver des convergences de travail entre notre communauté d’organisations culturelles et artistiques & les tissus économmiques, institutionnels ou d’enseignement supérieur du territoire.

    Ces “labos” constituaient la première étape d’idées qui pouvaient ensuite être “passées à l’échelle” et devenir parfois des activités et des entreprises à part entière. C’est le chemin qui a été emprunté par des projets comme le Mixeur ou Fablabouffe.

    Ici, l’exemple du travail mené entre les besoins scénographiques d’acteurs culturels et les recherches d’application en interfaces machines :

    Toutes les vidéos sur la chaîne Youtube

    Les activités de Culture & Coopération se sont arrêtées fin 2016 : Lire l'article du Progrès .

  • Le Mixeur

    C’est avec la fine équipe de Culture & Coopération que j’ai dirigé la conception puis le développement du Mixeur à Saint-Etienne, entre 2011 et 2013.

    À partir d’une commande initiale de Saint-Etienne Métropole qui était formulée telle quelle “Faîtes-nous la cantine créative du quartier”, nous avons repris une démarche d’exploration avec les acteurs locaux, de co-conception avec les usagers du futur site d’implantation puis de prototypage à échelle 1 des activités…

    …c’est bien sûr totalement autre chose qu’une cantine de quartier qui est sorti du tuyau (mais nous avons quand même fait la cantine un peu plus tard) !

    Conçu pour être à la fois une porte d’entrée du nouveau quartier créatif de la ville, Manufacture, et en même temps l’espace commun des habitants et des résidents d’une pépinière d’entreprises adossée, ce lieu est dédié à l’expérimentation.

    En 2015, nous avons finalisé un petit ouvrage pour capitaliser sur le processus de développement du Mixeur : “Retour d’expériences”.

    Le site web du Mixeur